Actualité

Quelle est la différence entre un piano droit et un piano à queue ?

Le piano est un instrument de musique très apprécié aussi bien par les musiciens que leurs fans (ceux qui écoutent leur musique). Si vous avez pour projet d’acheter un piano, vous aurez à opérer votre choix entre un piano à queue et un piano droit en toute évidence. Ces deux formes de pianos ont chacune leur spécificité indéniable que nous allons essayer de vous exposer dans cette rubrique. Cependant, il est important de reconnaître qu’à l’origine le mot piano désignait systématiquement un piano à queue ainsi, la différence se démarque sur quelques points près.

Qu’est-ce qui caractérise un piano à queue ?

piano droit et un piano à queue Nous essayerons d’aborder les différents points qui caractérisent un piano à queue pour vous permettre de voir à travers ceux caractéristiques du piano droit. Le piano à queue offre une large potentialité musicale à travers sa résonance, son dynamisme, sa sonorité diversifiée et sa réponse au toucher, tout se passe de façon merveilleuse. La présence de ces points importants permet aux musiciens d’offrir une excellente sonorité musicale à leur public.

Un piano à queue pourra donc être distingué à travers les traits essentiels qui suivent :

  • La riche sonorité diversifiée qui baigne dans une grande plage dynamique (pianissimo à fortissimo),
  • Le sustain très long,
  • La consistance de son timbre,
  • Sa capacité à nuancer avec beaucoup de précision l’expressivité des notes,
  • L’uniformité et la stabilité du son qu’il dégage,
  • Sa grande maîtrise à répéter les notes…

Grâce à cette faculté propre au piano à queue, le pianiste arrive à créer une belle sonorité musicale époustouflante qu’un piano droit ne peut pas lui permettre de créer. Par ailleurs, il faut noter que le piano à queue par sa forme originelle ”pianoforte” propose des cordes disposées sur l’horizontale afin d’offrir sa plage de potentialité d’expression. Cependant, le piano droit propose des cordes fixées sur la verticale, ce qui lui offre son design compact pour son exploitation dans un espace restreint.

Le piano droit ou le piano à queue : où se trouve la vraie différence ?

En nous passant de la forme ou du design de ces pianos, nous pouvons vous amener à différencier ces deux modèles sur le plan mécanique et au niveau des pédales.

Au plan mécanique

La différence au point mécanique s’observe très clairement chez le piano à queue et le piano droit. En effet, le piano à queue se présente sous l’horizontale et fait ramener systématiquement ces marteaux au point de départ grâce à leur poids. Aussi, la répétition des notes se passe de façon rapide et intelligible (14 fois/sec). Par contre, le piano droit étant vertical, ces marteaux sont aidés par des ressorts pour revenir au repos ainsi, la répétition se trouve plus limitée que dans le cas du piano à queue.

Au niveau des pédales

Les pédales de ces deux pianos fonctionnent différemment. Un piano à queue dispose sa pédale douce à gauche (una corda) pour déplacer la mécanique vers la droite afin de raffiner la sonorité. Sa pédale tonale (milieu) maintient les étouffoirs soulevés loin des cordes actionnées ; la pédale forte (droit) sert à soutenir les notes jouées. En revanche, du côté du piano droit, la pédale douce (gauche) permet de rapprocher les cordes à l’appui, pendant que la pédale sourdine (milieu) s’interpose entre les cordes et les marteaux. La pédale forte joue le même rôle que celui d’un piano à queue.   

Laisser un commentaire