Actualité

Comment résoudre efficacement une affaire de sinistre ?

Les accidents de voiture, vols ou dégâts matériels sont des sinistres pouvant survenir à tout moment. Pour bien gérer ce type de problème, certaines précautions et étapes se révèlent indispensables. Les recommandations ci-dessous vous permettront de mieux réagir face à un sinistre.

Quand peut-on parler de sinistre ?

résoudre efficacement une affaire de sinistre Une situation de sinistre est un évènement surprenant qui implique des dommages aussi bien matériels que corporels. Ces dommages peuvent tout de même découler d’un accident de voiture faisant des victimes et ouvrant donc le droit à une indemnisation. Ces situations imprévisibles peuvent se résoudre facilement si certaines dispositions sont prises en amont.

Pour bénéficier d’une intervention rapide et efficace en cas de sinistre, vous devez disposer d’une assurance. L’assurance constitue la protection juridique qui sera d’une grande utilité dans la gestion des problèmes de litiges et de sinistres. Elle vous permet de bénéficier des prestations d’une compagnie d’assurance lorsqu’il s’agit d’un problème d’ordre juridique (ou social). Souscrire en ligne à une protection juridique représente la meilleure option si vous n’en disposez pas jusqu’à présent.

Comment mieux gérer un sinistre ?

Dès que vous avez un assureur, la résolution d’une affaire de sinistre sera beaucoup plus simple. Il vous suffira de faire un constat ; de vite déclarer le sinistre à votre assureur et surtout d’éviter l’autoréparation.

Faire un constat

Le premier réflexe à avoir si vous êtes victime d’un sinistre est de réaliser un constat amiable. À cette étape, vous prendrez des photos, les noms des personnes impliquées ainsi que d’autres informations nécessaires à l’élaboration du dossier de déclaration. Que vous soyez victime ou responsable, un bon constat permettra à votre assureur de savoir comment s’y prendre rapidement.

En cas d’accident causant des dommages corporels, vous devez exiger un certificat de santé signé par un médecin. Dans le cas d’un vol en revanche, vous pouvez vous rendre dans la gendarmerie ou le commissariat le plus proche pour porter plainte. Toujours est-il qu’un constat constitue une obligation puisque sans celui-ci, votre indemnisation prendra assez de temps.

Vite déclarer le sinistre à son assureur

Après le constat, vous devez déposer votre déclaration de sinistre dans le plus bref délai. D’ailleurs, certains délais sont légalement fixés pour la déclaration d’un sinistre. Vous disposez d’un délai de :

  • 5 jours ouvrés en cas d’accident de route ou d’incendie ;
  • 2 jours ouvrés pour un vol ;
  • 10 jours ouvrés dans le cas d’une catastrophe naturelle ou technologique.

Votre dossier de déclaration doit contenir toutes les informations recueillies lors du constat ainsi qu’une description approfondie du sinistre. Par ailleurs, vérifiez si les clauses de votre contrat d’assurance couvrent votre cas de sinistre. Dans le cas contraire, vous ne pourrez plus compter sur votre assureur. Relisez bien alors les termes de votre contrat d’assurance.

Éviter l’autoréparation sans l’avis de votre assureur

Une chose à éviter absolument est de ne pas prendre votre mal en patience ou d’entreprendre une réparation à vos propres frais. Vous devez éviter de recourir en premier lieu à votre dépanneur pour résoudre une affaire de sinistre. Seul votre assureur pourra mieux vous guider et vous mettre en relation avec les professionnels affiliés à sa compagnie.

Le recours à une assurance constitue donc la meilleure manière de gérer efficacement un problème de sinistre.

Laisser un commentaire